Petite vulgarisation au sujet du processus de décarboxylation, bien souvent utilisé par les consommateurs de CBD sans forcément le savoir. Cette réaction chimique permet notamment d’activer les effets des cannabinoïdes de la fleur de chanvre en les exposant à la chaleur, et ainsi de les convertir de leur forme acide CBDa en leur forme active CBD.

Scientifiquement, la décarboxylation est une réaction chimique au cours de laquelle une molécule de dioxyde de carbone (CO2) est éliminée – généralement par chauffage – d’une molécule organique portant un groupement carboxyle. Un groupement carboxyle est un groupe fonctionnel composé d’un atome de carbone, lié par une double liaison à un premier atome d’oxygène, et par une liaison simple à un second atome d’oxygène, lui-même relié à un atome d’hydrogène).

Concernant les fleurs de chanvre qui nous intéressent ici, la décarboxylation est un processus qui consiste à utiliser la chaleur pour convertir les cannabinoïdes de leur forme acide appelée CBDa, en leur forme active appelée CBD. Lorsque vous fumez ou vaporisez les fleurs, le processus de décarboxylation se fait donc de lui-même. Durant l’allumage et la combustion d’un joint, l’herbe est exposée à des températures suffisamment chaudes pour entamer la décarboxylation permettant de libérer les effets du CBD.

Pour cuisiner et manger la fleur de chanvre ou pour réaliser des extraits d’huiles dans le but d’obtenir du CBD ses effets escomptés, il faut donc absolument passer par le processus de décarboxylation pour “activer” les fameux cannabinoïdes. Voici deux méthodes vous permettant de décarboxyler votre CBD chez vous, activant ainsi ses effets dans le but de le cuisiner ou en faire des extraits.

MÉTHODE 1 – DÉCARBOXYLER EN UTILISANT VOTRE FOUR

  1. Préchauffez votre four à environ 105 °C. En attendant, prenez votre matière végétale et cassez-la en petits morceaux.
  2. Placez une feuille de papier sulfurisé sur une plaque de cuisson et étalez uniformément votre herbe dessus. Mettez au four pendant 30-45 minutes.
  3. Une fois ce temps écoulé, retirez votre herbe du four. Elle doit être d’un brun doré et doit être friable au toucher. Une fois refroidie, utilisez un grinder pour transformer votre herbe riche en CBD psychoactif en un grain grossier prêt à cuire ou à extraire.

MÉTHODE 2 – DÉCARBOXYLATION SOUS VIDE

Pour cette méthode, vous aurez besoin : d’un appareil à vide, d’un grinder, d’un cuiseur de précision sous vide et d’une marmite.

  1. Effritez votre herbe jusqu’à obtention d’un grain grossier, mais pas trop fin.
  2. Scellez vos têtes effritées dans un sac en plastique thermocollant à l’aide de votre appareil à vide.
  3. Remplissez la marmite d’eau et placez le cuiseur de précision sous vide dedans à une température de 95 °C.
  4. Une fois que l’eau a atteint la température désirée, ajouter le sachet d’herbe scellé dans la marmite pendant 1 heure.
  5. À partir de là, tout ce que vous avez à faire c’est de retirer soigneusement votre sac de la marmite, puis de retirer vos têtes du sac !

Retrouvez tous les bienfaits du CBD au travers notre gamme de produits disponible sur notre site Plantapik.